VOTRE RÉFÉRENCE EN MATIÈRE D'ÉCO-FASHION

Et non! vous n’êtes pas seul à vouloir connaître les nouveaux modes de vie du slow-fashion. Suivez les tendances saisonnières, différents modes de fabrication, les artisans québécois et comprenez ce que vos choix vestimentaires reflètent vraiment.
Subscribe to newsletter

Image Alt
À propos

En réponse à plusieurs réactions allergiques, notre artiste Julie Tanguay-Côté a décidé de changer sa façon de consommer. Un processus écologique et créatif s’en est suivi tant sur le plan personnel que sur le plan professionnel. L’entreprise Confection Djustyle qu’elle a fondée il y a plus de dix ans, ne cesse aujourd’hui de se perfectionner dans la transformation de la matière, dans le but de répondre à ses besoins artistiques et écologiques. La recherche d’originalité et le développement de produits écoresponsables ont lancé Confection Djustyle à contrecourant dans la mer de l’industrie du textile, vorace et éphémère. Indignée par l’obsolescence programmée, l’entreprise opte désormais pour le « slow fashion », proposant des produits sécuritaires de qualité supérieure, à garder près de soi, et ce, pour longtemps. Intemporelle, unique, naturelle

Propriétaire

Julie Tanguay-Côté a étudié en design de mode au cégep Marie-Victorin de Montréal. Au terme de sa formation en 2007, elle participe au Club entrepreneur en vue de créer sa propre entreprise. Lors de son passage à Marie-Victorin, elle développe sa passion pour la photographie et la chapellerie en suivant de nombreux cours particuliers. Ces formations contribuent à élargir ses horizons vers une nouvelle façon plus esthétique de voir et de faire avec ce qui la fascine et la passionne, c’est-à-dire la matière. Pour terminer ses études en beauté, elle décide de participer au concours Blanc Cashmere 2006 où la matière à l’honneur est le papier hygiénique. Son interprétation fait d’elle l’une des huit finalistes sur plus de cent participants à travers les collèges québécois. L’événement est parrainé par Marie Saint-Pierre et animé par Jean Airoldi qui figure aussi parmi les juges.

En 2008, Julie organise un défilé de mode dont les profits sont remis à la Fondation du cancer du sein du Québec. Une belle étape qui confirme son plaisir à travailler avec le tissu. Depuis, elle enchaine des projets et des réalisations en exposant ses œuvres par exemple au Salon des métiers d’art de Montréal, deux années de suite, soit en 2011 et en 2012. Elle participe également à plusieurs expositions locales. Engagée par ses convictions entrepreneuriales, elle collabore à la fondation d’un regroupement de gens d’affaires dans sa ville. Aujourd’hui, le plaisir que ses clientes ont à porter ses réalisations et le sourire qu’elles leur procurent à chaque rencontre en font sa fierté.

You don't have permission to register